Saint-Philibert

Nuisibles

BACCHARIS

Le littoral du Morbihan est particulièrement touché par la colonisation d’ un arbuste introduit : le baccharis. Cette espèce végétale exotique envahissante modifie fortement les végétations en présence et banalise les paysages. La municipalité à donc décidé de mettre en place plusieurs chantiers d’arrachage en faisant appel au volontariat. De nombreux habitants se sont mobilisés.

 

 

 


LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN

chenille_pin

La chenille processionnaire du pin est un ravageur qui sévit en France depuis de très nombreuses années. Elle est présente dans le Morbihan avec un effectif de population plus important dans le sud. Sa présence peut avoir des conséquences en termes de santé publique – urtication, réactions allergiques parfois grave chez les hommes et les animaux – et pour les pins.

La FDGDON* 56 organise, chaque automne, une campagne de lutte contre la chenille processionnaire du pin.

Le procédé choisi est un traitement biologique préventif : pulvérisation à partir du sol d’une solution de bacille de Thuringe avec micro-tracteur et canon nébulisateur. Son efficacité est estimée entre 70 et 100 % de mortalité des chenilles selon l’ampleur de l’attaque, la facilité d’accès aux pins et les conditions climatiques.

CAMPAGNE DE LUTTE 2018
Les particuliers souhaitant bénéficier de ce traitement sont invités à s’inscrire en mairie ou à télécharger le bulletin d’inscription est disponible ICI.
Formulaire à retourner avec le règlement :
¤ en mairie avant le 27 août
¤ directement auprès de la FDGDON 56 jusqu’au 03 septembre.

La prestation est payante et évaluée en fonction de l’espace à traiter.

Plus d’informations sur la chenille processionnaire du pin.

* Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles

 


LE FRELON ASIATIQUE (Vespa velutina nigrithorax)

 Plan d’aide pour la lutte contre le frelon asiatique
cliquez sur l’image

Image plan d'aideFrelons

Le frelon asiatique ne présente pas d’agressivité envers l’humain. Il n’attaque que s’il se sent menacé ou si l’on s’approche trop de son nid. Il ne faut donc pas prendre le risque de le détruire soi-même et faire appel à un professionnel qui saura supprimer ce dernier sans danger.

Il est préférable de supprimer les nids avant la fin juillet pour éviter la naissance des futures reines mais leur destruction peut être utile jusqu’à fin août, pour empêcher l’essaimage. Il faut cependant faire attention en période hivernale. Contrairement à notre frelon européen, les reines fécondées hibernent dans le sol.

Si la piqûre n’est pas plus dangereuse que celle du frelon européen, les piqûres répétées, elles, sont en revanche nocives. En effet, des piqûres multiples peuvent provoquer une réaction allergique appelée « choc anaphylactique » pouvant être mortel.

Selon votre commune de résidence, les organismes référents peuvent être différents.
Pour les habitants de SAINT-PHILBERT, vous pouvez contacter la fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles du département du Morbihan (FDGDON Morbihan), anciennement la FEMODEC, au 02 97 63 09 09 ou accueil@fdgdon56.fr.

 Pour plus d’info, accédez au site de la FGDON

frelon-asiatique piege_a_frelon_asiatique_plast frelon-nid
Le cycle de vie  Le piégeage des reines  Les nids